NOS GOLFS

Nos 7 préférences à moins de 5 heures de Paris

Nos Golfs

Nos 7 préférences à moins de 5 heures de Paris

GolfAugerville
Playing golf. Golf club and ball. Preparing to shot

Augerville – France

 

La vie de château. 

À 80 km au Sud-Est de Paris, ce château du XVème siècle repris et rénové au XVIIème, ancienne propriété de Jacques Coeur, grand argentier du roi Charles VII, réserve depuis 1995 ses 110 hectares à la pratique du golf.

 

Le jeu. Les quelques départs en surplomb (trous n°1, 13, 14) permettent de contempler la simplicité et la justesse des 18 trous. Pour en venir à bout, il faudra contourner les étangs, notamment à l’aller (trous n°5, 6 et 9), ajuster ses putts sur les longs greens et éviter les grands arbres rapprochés, qui entourent les fairways. Bordé d’un plan d’eau sur la droite, le trou n° 18, un par 5, est impressionnant : situé juste avant le petit green qui touche la terrasse du château, il expose le joueur aux regards des visiteurs.

 

Le confort.  Le golfeur se sentira autant l’aise à l’intérieur du château qui comprend l’accueil, le bar cosy, la salle de restaurants (petit-déjdeuner, déjeuner, dîner) habillés de beaux lustres, que dans les annexes, proches du château et classées monuments historiques. À partir de 190€ la nuit. Pour le duplex de 90 m2 situé au deuxième étage, avec vue sur le golf, comptez 338 € la nuit.

 

L’extra-time. Une visite au château voisin de Fontainebleau, bien sûr, et de Barbizon, charmante ville des peintres où vous pourrez vous attabler à l’excellent Relais de Barbizon sur la terrasse ombragée. Un petit tour à la chocolaterie située sur le domaine d’Augerville pour des ateliers personnalisés. Enfin, à la mi-septembre, un spa rutilant de 620 m². Réparti sur deux niveaux, il joue la carte de la nature – bois omniprésent et murs végétaux. On y entre par le jardin d’hiver en ferronnerie d’art. Chic et champêtre.

                  Distance: 1 h 20 depuis Paris en voiture

Visiter le site

Golf de Mogador – Maroc

 

Le roi de l’Atlantique.

Entre fôret et dunes, le golf surplombe l’océan à quelques encablures de la belle Essaouira.

Le jeu. Les deux parcours de 18 trous dessinés par Gary Player offrent aux joueurs un merveilleux compromis entre pur links et golf inland soigné. Le premier 18 long de 6608 m est agrémenté de quelques trous d’exception. Le n°5 (un par 3 chéri par Player) et le n°17 (par 4 à l’aveugle) donneront quelques suées aux meilleurs. Sans parler du vent qui s’invite parfois dans la partie.

 

Le confort. Le luxueux Sofitel attaché au golf propose, en plus de ses classiques et confortables chambres et suites, de superbes  villas proches du parcours. Avec leurs 2 chambres, piscine et jardin privés, elles offrent une vue imprenable sur le parcours et la mer. Mention spéciale aux villas Lacoste qui recréent l’univers la marque au crocodile, du peignoir aux produits de beauté. A partir de 480 € la nuit.

 

L’extra-time.  La terrasse-restaurant du club-house est l’endroit rêvé pour débriefer sa partie en avalant un petit encas ou sirotant une Flag, la bière locale à l’abri d’un parasol bienvenu. Les plus sportifs fileront sur la plage d’Eassouira ou à Sidi Kaouki pour une session de surf ou de kite.

 

                  Distance: 15 min. de l’aéroport d’Essaouira

Visiter le site

GolfMogador
Fotolia_65984129_M
GolfdeBroHofSlott
Three senior men on golf course with a golf cart

Bro Hof Slott – Suède

 

Géométries scandinaves

Le jeu.Le Stadium Course comme le Castle Course font la part belle aux bunkers à géométrie variable, aux grandes étendues d’eau et à de larges greens. Pour compliquer le tout, des arbres gigantesques, et le vent, souvent capricieux. La concentration doit donc être maximale, surtout au trou n° 15, un « enfer » avec le lac à gauche, trois bunkers doublés d’un autre obstacle de sable à proximité du green. Ce dernier a beau avoir la forme d’un trèfle, la chance ne sauvera personne.

 

Le confort. À cinq minutes du golf, l’hôtel Thoresta Herrgård est un rêve suédois: sobre, calme, accueillant. Lumineux, aussi. Les deux cottages lovés près du lac, avec jacuzzi extérieur, offrent un réconfort judicieux après l’effort golfique.

 

L’extra-time.Plutôt que de prendre un verre au magnifique club-house sitôt le dernier putt enquillé, préférer son petit  frère situé à mi-parcours, entre le trou n° 9 et n° 10. Un havre de luxe boisé, où un petit verre de whisky suédois garantira un drive en pleine confiance sur le retour.

 

                  Distance: 30 mn de l’aéroport de Stockholm

Visiter le site

Golf de Sperone – France

 

Des trous dans le maquis

 

En Corse du Sud, trône le domaine de Sperone, dont le golf, imaginé par l’architecte américain Robert Trent Jones Sr (plus de 500 parcours à son actif), incite autant au jeu qu’à la contemplation. Le blanc des falaises le dispute au turquoise de la mer, et au vert du maquis. Sous le soleil, forcément.

 

Le jeu.Un parcours incroyable, à l’image du trou n° 16. Ce par 5 de 430 mètres propose rien moins que la traversée de la Méditerranée. Depuis un départ en forme d’éperon, la balle doit passer par-dessus la mer pour atteindre le fairway. Une fois de l’autre côté, les plus audacieux tenteront de reproduire le même coup pour atteindre le green, séparé du fairway par un bras d’eau.

 

Le confort. Ambiance chic et moderne, à l’hôtel Version Maquis, à 10 minutes des fairways. Les huit suites nichées dans la végétation buissonnante font face au golfe de Santa Manza. Au dîner, ne pas manquer les pâtes aux oursins du restaurant Le Centre Nautique à Bonifacio.

 

L’extra-time.La luxueuse station balnéaire Porto Cervo et la plage escarpée Santa Teresa di Gallura, en Sardaigne, ne sont qu’à une heure de bateau.

 

                  Distance: 30 mn de l’aéroport de Figari

Visiter le site

GolfdeSperone
Young female golf player at Driving Range with a Golf Pro, she presumably does exercise
PGA Catalunya Resort #13 Green
Golf ball on tee in front of driver

PGA Catalunya – Espagne

 

Numero uno

C’est dans ce golf, classé n° 1 espagnol par tous les magazines spécialisés, que les meilleurs joueurs du monde ont disputé l’Open d’Espagne en mai 2015.

 

Le jeu.Le golf compte deux parcours. Sur le physique Stadium Course (6 686 mètres très vallonnés), près de la moitié des 18 trous exigent une longue réflexion pour déjouer les subtilités: dog-leg, fairway montant (trou n° 15), étendues  d’eau, bunkers qui protègent férocement les trous (trou n° 16), green surélevé (trou n° 9) et une flopée d’arbres aussi élégants que fatals. Moins long (6 000 mètres) et plus académique, le Tour Course est modestement défendu par de l’eau et des bunkers.

 

Le confort. Opter pour l’une des villas aux fenêtres panoramiques qui jouxtent les parcours. Conçues par des architectes triés sur le volet, elles respectent les règles du haut de gamme: cuisine Bulthaup, électroménager Gaggenau, salle de bains Roca…

 

L’extra-time.Un après-golf rafraîchissant et purifiant dans un hôtel balnéo comme le Vichy Catalan ou le Prats. À tester: les bains à bulles et les inhalations d’eau thermale.

 

                  Distance: 15 mn depuis l’aéroport de Gérone – 1 h 10 depuis Barcelone.

Visiter le site

Golf de Waterville – Irlande

 

Dunes froides

 

Sans arbre, en bord de mer, avec des dunes et du vent, c’est l’un des parcours les plus sélectifs d’Europe.

 

Le jeu.Ici, il faut viser juste pour éviter les pièges créés par l’abondance d’ajoncs. Un coup de fer trop long au trou  n° 16, et la balle atterrit sur la plage. Trop à droite, ou à gauche, et le trou n° 5, étroit, se transforme en prise de tête. L’ensemble de ce par 73 étant malgré tout rapide, le joueur aurait tort de se précipiter.

 

Le confort. Inutile de chercher un palace design. La déco de l’hôtel Waterville House est certes typique mais un brin chargée et rustique. La vue, elle, est sublime.

 

L’extra-time.Une promenade ventée sur la plage, au bord des lacs, des rivières, une partie de pêche à la truite et, bien entendu, une tasse de thé noir à siroter au très silencieux club-house.

 

                  Distance: 2h de l’aéroport de Cork.

Visiter le site

GolfdeWaterville
Golfer performs a golf shot from the fairway. Sunny summer day.
GolfdeterreBlanche
Golf clubs drivers over green field background. Summer sunset

Terre Blanche – France

 

High-tech et cigales

Calme, élitiste et très ensoleillé, le resort du Var est surnommé « le paradis des golfeurs ».

 

Le jeu.Deux itinéraires. Le parcours du Château (6 616 m), sélectif et vallonné, ses longs par 4 (plus de 400 m) et ses obstacles d’eau, notamment l’étang du trou n° 10. Plus court (6 005 m), le Riou est aussi plus technique. Les fairways, pentus pour la plupart, sont assez étroits, comme au n°4.

 

Le confort. Mention spéciale à la villa Terre-Blanche de 300 m2 dotée d’une piscine, d’un jacuzzi, et d’un bouton d’appel. Une pression et la voiturette arrive pour véhiculer les hôtes vers le golf, le spa ou le Faventia, le restaurant du chef étoilé Philippe Jourdin. 14 200 € la nuit.

 

L’extra-time.Le practice high-tech. Baptisé Albatros, il propose au golfeur le Biomecaswing, une analyse du swing dans ses moindres détails sur un ordinateur: morphologie, appuis, physique, gestuelle, vitesse…

 

                  Distance: 45 min de l’aéroport de Nice.

Visiter le site